Le village

logomairieMEIGNEUX trouve certainement les origines de son nom au fort de MAGNU qui aurait été érigé sur une colline rocheuse dominant l’Auxence il y a bien longtemps. L’Auxence, un ru en entrée de village qui se transforme en véritable petite rivière au sortir de la commune, offre à notre petit coin le surnom flatteur de « petite suisse ». Jusqu’au 19ème siècle, les villageois vivaient en grande partie grâce à l’exploitation forestière. Ils étaient bûcherons, charbonniers, scieurs de long, ou encore cabotiers. L’Auxence étant alors indispensable pour transporter le bois jusqu’à la Seine.

Les maires de la commune depuis 1830 :

  • 20.05.1831 : Laurent LEBEL
  • 02.01.1835 : Laurent MONLOUP
  • 19.05.1837 : Jean MONLOUP
  • 30.05.1840 : Laurent MONLOUP
  • 22.08.1846 : Félix DENIS
  • 19.08.1848 : Claude FABRE
  • 08.07.1871 : Auguste MONLOUP
  • 08.10.1876 : Louis MONLOUP
  • 10.10.1880 : Emile RAFFINEAUX
  • 24.01.1881 : Honoré TOUZARD
  • 31.03.1889 : Louis GARNIER
  • 20.04.1890 : Raphaël CORMEROIS
  • 15.05.1892 : Désiré LANSARD
  • 17.05.1896 : Louis GARNIER
  • 07.02.1897 : Edouard EVRARD
  • 20.05.1900 : Louis DUMAS
  • 15.05.1903 : Etienne VILLAIN
  • 10.12.1919 : Adolphe MARIN
  • 19.05.1929 : Paul DELVAS
  • 24.12.1947 : Jules RAYER
  • 21.03.1959 : Gustave QUINOT
  • 11.03.1983 : Gabriel GAUTHIER
  • depuis 1997: Patrick BELESSORT

Plan d’intendance de 1782
cassini

  • Jusqu’au début du XVIIIème siècle, les villages de Cessoy, Donnemarie, Meigneux Mons et Thenisy étaient dénombrés ensemble.
  • Par ordonnance du 12 mars 1829, fixation de la limite territoriale entre les communes de Meigneux et Rampillon.
  • Par ordonnance du 5 août 1829, fixation de la limite territoriale entre la commune de Meigneux et celles de Lizines et Sognolles.

De nos jours

Il n’existe plus qu’une seule exploitation agricole sur la commune, néanmoins, les terres Meigneusiennes sont aussi cultivées par les agriculteurs voisins. Elle demeure donc l’activité principale du village. La commune ne cesse d’accueillir une population de plus en plus jeune bien que son école soit fermée depuis plus de 30 ans. C’est un village où il fait bon vivre.

auxence1L’Auxence est un petit affluent de la Seine en rive droite, qui coule en Seine-et-Marne. Elle prend sa source au nord-est de Sognolles-en-Montois et se jette dans la Seine à Marolles-sur-Seine, à quelque six kilomètres en amont de Montereau-Fault-Yonne.
Longueur :
34,2 km
Les communes traversées:
Sognolles-en-Montois ~ Cessoy-en-Montois ~ Meigneux ~ Donnemarie-Dontilly ~ Sigy ~ Thénisy ~ Paroy ~ Luisetaines ~ Les Ormes-sur-Voulzie ~ Saint-Sauveur-lès-Bray ~ Vimpelles ~ Égligny ~ Châtenay-sur-Seine ~ Courcelles-en-Bassée ~ La Tombe ~ Marolles-sur-Seine.
Les affluents :
auxence2Le ruisseau de Mons qui prend naissance à Mons-en-Montois et se jette à Thénisy et mesure 4,1 km.
Le ru de Sucy qui prend naissance à Montigny-Lencoup et se jette à Égligny.
Autres nom de L’Auxence :
Rivière l’auxence, rivière la vieille seine, ru de l’auxence

Le site de la mairie